Prix « Oui à l’industrie »

« Dans tous les territoires, les entreprises industrielles françaises, de la start-up au grand groupe multinational, développent des projets innovants et performants souvent à l’origine de création d’emplois.
De nombreux étudiants, apprentis, doctorants participent à ces réussites. L’objectif de ce prix est de mettre ces jeunes diplômés en avant. »

Gwénaël GUILLEMOT, Directeur de l’Institut de la réindustrialisation

Description du projet (3 éditions : 2016/2017/2018)

Le prix « Oui à l’industrie », organisé en partenariat avec  et avec le soutien d’   et d’, a récompensé des apprenants ayant participé à des projets concrets réalisés au sein d’une entreprise. Ces projets avaient pour point commun l’essor de l’activité industrielle française.

Le prix était ouvert à des personnes ayant été inscrites sur l’année n-1 à une formation, en alternance ou avec stage de 3 mois minimum en entreprise, réalisée sur le territoire français :

→   Cycle universitaire (master 1, master 2, doctorat)

→  Ecoles d’ingénieurs ou de management (sous statut étudiant, en apprentissage ou en contrat de professionnalisation)

→  Mastères spécialisés

Les projets éligibles (activités d’étude et/ou de réalisation) se rapportaient aux sujets suivants :

  • projet amenant la création d’emplois industriels pérennes sur le territoire français (extension de production, nouvelle unité de production…) ;
  • projet de relocalisation d’activité en France (incluant les activités de sous-traitance) ;
  • sauvegarde de l’emploi industriel dans le contexte d’un plan économique.

Remise de prix 2018

Le prix  » Oui à l’industrie » 2018 s’est clôturé mercredi 28 mars par la remise officielles des trophées aux 3 lauréats dans le cadre du salon Smile IDF organisé par le GIM à la Cité de la sciences et de l’industrie lors de la semaine de l’industrie de Paris

Les candidats ont du se référer au règlement du concours 2018 et préparer un dossier comprenant :

  • une fiche d’inscription 2018 dûment remplie ;
  • un résumé de 4 pages présentant le projet avec son contexte, ses enjeux, ses objectifs et les résultats obtenus ou envisagés ;
  • une copie de l’attestation d’inscription au cycle de formation pour l’année n-1 ;
  • une lettre de l’entreprise dans laquelle le projet s’est déroulé mentionnant l’accord de l’entreprise.

Les meilleures candidatures se sont vu attribuer 3 prix :

  • 1er prix : 2 500 euros
  • 2e prix : 1 500 euros
  • 3e prix : 1 000 euros

Palmarès du prix « Oui à l’industrie » 2018

Palmarès du prix « Oui à l’industrie » 2017

Palmarès du prix « Oui à l’industrie » 2016